laguna Paron
Amérique du Sud,  Destinations,  Pérou

Huaraz – entre treks et lagunes en altitude

Je vous détaille ici la visite du nord du Pérou. Il offre de magnifiques plages de sable fin ou encore donne accès à l’Amazonie. Le nord du pays offre également de longues et courtes randonnées, des pics et glaciers vertigineux, de paisibles lacs. C’est cette dernière partie que je vous détaille ici, au coeur de la Cordillera blanca (massif le plus haut du monde après l’Himalaya plus de 6000m).

 

> RAPPEL < Avant de partir n'oubliez pas de regarder tous les conseils qui vous permettrons de bien préparer votre séjour.

 

Si vous pouvez rester plus longtemps au Pérou, je vous conseille voici l’itinéraire que je vous conseille :

 

— 5 jours dans la région de Huaraz – entre treks et lagunes —

 

𖤥 Jour 17 – trajet Cusco – Lima – Huaraz

C’est une journée destinée au transport. Ce n’est pas la journée la plus très palpitante mais elle permet de partir de la Vallée sacrée vers la capitale, Lima, pour arriver au nord du Pérou.

 Déroulé de la journée :

  • Dernière visite de Cuzco, le matin, puis vol à 15h de Cuzco -> Lima, durée 1h30.
  • Bus de nuit avec la compagnie Cruz de Sur, depuis la station Javier Prado à Lima à 21h30 -> Huaraz 6h (8h30 de trajet pour environ 9€/pers).

 

𖤥 Jour 18 – Huaraz

Huaraz est certainement le plus grand centre de départ des treks de toute la région. Perchée à 3090m, cette ville se situe dans la partie centrale de la cordillère des Andes. En mai 1970 un séisme ravage la ville, les dégâts furent énormes tant en vie qu’en dégâts matériel. C’est alors que débute le renouveau de cette ville, coincée entre la cordillère Blanche et la cordillère Noire.

 Déroulé de la journée :

  • Arrivée au petit matin à Huaraz.
  • Journée libre pour s’acclimater à l’altitude. Vous pouvez en profiter pour vous reposer un peu ou pour visiter cette toute petite ville. Je vous conseille surtout de chercher des agences pour les treks des jours suivants (transports + guide). Il est possible de tout faire tout seul, de prendre les transports en commun et des taxis, mais le prix en passant par une agence, environ 40 soles par journée de visite, n’est vraiment pas cher et beaucoup plus pratique et rapide que de se débrouiller tout seul. Pas de panique, comme déjà décrit dans ma fiche sur le Pérou, les agences ce n’est pas ce qui manque, donc n’hésitez pas à faire jouer la concurrence (notamment si vous planifier plusieurs sorties sur plusieurs jours, si le repas et le prix de l’entrée au Parc national de Huarascan sont inclus).
  • Logement dans Huaraz pour plusieurs jours.

 

𖤥 Jour 19 – Laguna 69

Une des plus belles lagunes du Pérou mais aussi une des plus difficiles de par sa durée et son altitude. Il faut compter la journée entière pour découvrir cette lagune et revenir sur Huaraz.

 Déroulé de la journée :

  • Départ de Huaraz à 6h, direction la Laguna 69 pour un trek difficile. Pour résumer il faut compter 3h bus, puis 3h pour monter jusqu’en haut de la lagune et 2h pour revenir au bus, puis 3h de route. Après une petit partie de plat à longer le ruisseau et croiser les lamas pour se mettre en jambes, l’intensité va vite s’accentuer mais la beauté des paysages s’enchainer : cascades à n’en plus finir, arbres mystérieux, fleurs sorties tout droit du pays d’Alice aux pays des Merveilles, mini lagune puis un immmmense plateau rempli de… vaches. Ces dernières sont comment dire, très sûres d’elles et très curieuses. Elles ne vous feront aucun mal mais rester quand même sur vos gardes. De là, vous aurez fait 2/3 du trek, il ne vous reste plus maintenant qu’à monter (oui encore), les jambes commencent à devenir très lourde et le souffre vient à manquer. Et là, une étendue d’un bleu turquoise contrastant avec le blanc des montagnes apparaît soudain et tout est d’un coup oublié. La descente se fera relativement bien. Je vous conseille tout de mettre d’emporter encore une fois de bonnes chaussures de marche (tenant la cheville), d’une grosse gourde d’eau, des vêtements chauds et un imperméable. C’est juste au cas où, mais il peut faire froid à la lagune, avec du vent, voir personnellement de la grêle sur le chemin du retour.
  • Logement dans Huaraz

 

𖤥 Jour 20 – Laguna Chianaancocha et Laguna Parón

A 4300m d’altitude, ces deux magnifiques lagunes sont localisées dans le Parc national de Huascaran, (dont l’entrée est payante), un des plus jolis de la région. Ces lagunes  sont très accessibles, puisque qu’il est possible d’arriver  jusqu’au pieds de celles-ci (par une agence ou en van + taxi + marche). Il faut compter la journée entière pour aller les explorer et revenir à Huaraz.
Pour la petite histoire, le transport qui peut prend plusieurs heures, fait une pause dans le petit village de Caraz. 

> ℹ︎nfo < Les coiffes que portent les femmes ici sont une vraie signification. Leurs chapeaux traditionnels, brodés délicatement à la main et absolument magnifiques, indiquent si la femme qui le porte est célibataire, son chapeau est alors de couleur claire, ou si elle est mariée, son chapeau est alors de couleur foncée.

 

 Déroulé de la journée :

  • La laguna Paron se fait en mini bus depuis Huaraz avec un arrêt sur le chemin à la laguna Chinaancocha. Les virages s’enchainent et n’en finissent plus jusqu’au moment où la magie opère. La couleur de la lagune est juste incroyable, d’un bleu laiteux, dû au fort taux de calcaire et des rayons du soleil se réfractant sur l’eau. Dans les deux heures de temps libre sur place, il est possible de se baigner (je rappelle que nous sommes en altitude donc l’eau est très froide), de louer une barque ou un canoë. Vous pouvez également gravir sur quelques mètres et monter jusqu’au mirador pour avoir une meilleure vue sur cette lagune absolument magique.
    A noter qu’il est possible de dormir au lac, soit en camping, soit dans un refuge avec cuisine.
  • Logement dans Huaraz

 

 

𖤥 Jour 21 – Glacier Pastoruri

Il y a tellement de treks possibles dans la région. J’ai tout de même décidé de terminer l’aventure par une journée dans un glacier millénaire. Il faut ici encore compter la journée entière.

 Déroulé de la journée :

  • Départ à 6h du matin pour le glacier Pastoruri. Le trajet en van dure environ 3h avec plusieurs arrêts pour se dégourdir un peu les jambes et notamment une pause dans un petit restaurant. Sur l’unique chemin,  je dirais même sentier, menant au glacier, vous ferez une source naturelle d’eau gazeuse, devant des plantes indigènes surprenantes, les Puna Raimondi. La marche entre le stationnement du bus jusqu’au glacier se fait assez bien. Elle dure environ 30 minutes sur du faux plat. Cette partie est très peu touristique, je n’ai pas rencontré beaucoup de monde. Il est aussi possible de remplacer les 30 minutes de marche par une balade à cheval mais personnellement je ne cautionne pas de participer à l’état vraiment déplorable de ces chevaux.
  • Retour à Huaraz par le même van.
  • Bus de nuit 22h45 Huaraz -> Lima 6h (7h15 de trajet pour environ 9€/pers).

 

𖤥 Jour 22 – Retour à Lima, la capitale

Mon itinéraire est proche de la fin. C’est le moment de retourner à Lima, la capitale du Pérou, pour visiter une dernière fois cette ville, profiter du dernier jour, puis prendre un avion retour vers la France.

 Déroulé de la journée :

  • Bus arrivant à Lima 6h (7h15 de trajet pour environ 9€/pers)
  • Journée visite de Lima et faire ce que vous n’auriez pas fait le jour 2 proposé dans mon itinéraire.
  • Vol de nuit depuis Lima J Chavez 2h40 -> Montréal 11h55 – 13h30 -> Toronto City center14h40 – Toronto Pearson International 19h30 -> Paris CDG 8h40

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.