Amérique du Sud,  Destinations,  Pérou

Roadtrip – sur la route du Machu Picchu

Partez sur le chemin des incas, découvrir les mystères de la Vallée Sacrée et de son plus merveilleux site, le Machu Picchu. L’itinéraire que je vous propose ici est la deuxième étape d’un séjour de 3 semaines au Pérou :

 

Avant de partir, n’oubliez pas d’aller consulter ici tous les conseils qui vous permettront de bien préparer votre séjour au Pérou.

 

— 5 jours sur le chemin des incas —

 

𖤥 Jour 11 – Cuzco, la Rome des Incas

Cette ville se situe à 3 400 m d’altitude, dans une vallée admirable de montagnes brunes. Cuzco, dont le nom signifie « nombril du monde » en quechua, est l’ancienne capitale économique et politique de l’Empire inca. C’est aujourd’hui une superbe ville coloniale, née sur les ruines de l’empire Inca que les Espagnols écrasèrent dans le sang : les constructions espagnoles utilisent notamment les matériaux des anciens palais incas, les maisons coloniales possèdent des balcons de bois sculptés, alignées le long de ruelles étroites, et de places soignées aux gros pavés luisants. C’est certainement la ville qui a le plus à offrir : climat sain, beauté du paysage, grande richesse architecturale et archéologique, artisanat vivant, bons petits restos, atmosphère sereine.

 Déroulé de la journée :

  • Arrivée à 4h30 de mon bus de nuit.
  • Visite de la ville. Comme je le rappelle ici, il faut y aller très doucement le premier jour (pour éviter d’avoir le mal d’altitude). Cette journée est destinée à la visite uniquement. Je vous conseille la Plaza de Armas et son architecture baroque ou encore San Blas et son quartier des artistes ou sa vue sur les hauteurs.
  • Logement dans le centre-ville possédant une bagagerie.

 

> MON CONSEIL < Vous pouvez prendre el boleto turistico pour 130 soles. C'est un pass qui permet de visiter les principaux sites aux alentours. L'entrée de quasiment tous les sites est payante (environ 50 soles/site). Si vous prévoyez de visiter plus de 2 sites, ce pass vous fera faire des économies.

 

𖤥 Jour 12 – Vers la Vallée Sacrée

Cette journée est un des passages obligés vers la Vallée Sacrée. Il y en a d’autres évidemment mais cette journée marque vraiment le début d’une expérience incroyable.

⚠︎ ATTENTION ⚠︎ Si vous avez prévu de prendre le fameux train reliant Cuzco au Machu Picchu, les gros sacs ne sont pas autorisés ! Il y a des restrictions de valises !

 Déroulé de la journée :

  • Départ de Cuzco avec uniquement un petit sac pour 2 jours en laissant le reste à la bagagerie de l’hôtel.
  • Direction las Salineras de Maras. Au petit matin, prenez un van collectif partant en direction de la ville de Ollantaytambo. A un « fameux » croisement (au milieu de nulle part), le conducteur vous dira de descendre et de prendre un taxi pour aller en direction des Salineras de Maras. Il y avait en effet deux taxis qui attendaient au croisement. Après négociation, l’un deux accepte de m’emmener sur ce site. Une seule route mène aux salines. Le parking des salines étant très petit face au nombre de visiteurs, nous somme accueillis par des bouchons. Le chauffeur me conseille alors de descendre. Le temps qu’il avance, j’aurai fini la visite, il m’attendra à l’entrée pour repartir. Passé le guichet, c’est juste incroyable ! Ces salines sont littéralement perchées dans les falaises ! Un circuit est clairement défini pour respecter ce lieu et ne pas déranger les travailleurs. Je dirais qu’une heure ou deux suffisent pour visiter. A noter que les drones sont interdits.salineras de Maras

 

  • Direction Moray. Avec le même taxi, je pars direction cet impressionnant site de recherches. On dirait presque les traces laissées par des êtres extraterrestres. Une heure suffit pour faire le tour, le site reste assez petit. A noter que les drones sont interdits.Moray

 

  • Le taxi qui m’a attendu, me redépose au même croisement pour reprendre un van vers Ollantaytambo.
  • Ruines d’Ollantaytambo. En fin de journée, j’arrive à la dernière ville de la journée et ses ruines emblématique pour son histoire, sa vue impressionnante sur la Vallée Sacrée, son temple du soleil et toujours ses fameuses cultures en terrasse, si typiques du Pérou. Les ruines d’Ollantaytambo sont payantes (ça vaut le détour). C’est une ancienne forteresse inca dont le nom signifie l’auberge d’Ollantay, du nom d’un guerrier. Elle fut le siège de combats acharnés entre incas et espagnols.
  • Punkuylluna. Vous pouvez également faire ce site gratuit. Il offre notamment une vue imprenable au lever de soleil sur la vallée.
> ℹ︎nfo < Las salineras de Maras est un site défiant les lois de la nature. Ces salines, de couleur ocre, sont accrochées à flan de falaises depuis le IIème siècle. Oui oui, ce lieu est toujours utilisé par les descendants des incas ! Ils utilisent l'eau provenant des montagnes et la terre naturellement riche en sel pour l'en extraire. Merci de ne pas marcher sur les salines pour prendre une photo et respecter le travail des habitants.
> ℹ︎nfo < Moray est un impressionnant site de recherches agricoles édifié par les incas et un ingénieux système de terrasses incas en amphithéâtre. L’édifice principal est constitué de 12 terrasses de presque 2 mètres de hauteur qui ont été construites sur un sol en pierre recouvert de sable puis de terre végétale. L’eau était ainsi amenée par un système d'irrigation, de canaux et bassin situé sur les hauteurs. Un véritable laboratoire botanique !
> Autre possibilité < A la place de prendre ce taxi emmenant également au passage des locaux, il est possible de louer des quads. J'ai croisé plusieurs groupes sur le chemin, mais je ne peux pas vous dire d'où part l'excursion.

 

 

𖤥 Jour 13 – Aguas Calientes 

Aguas Calientes est en réalité la vraie ville du site Machu Picchu. C’est ici, au pied du site sacré, que l’on peut trouver des restaurants et logements.

 Déroulé de la journée :

  • Réveil au petit matin pour prendre un van (ticket acheté la veille dans une boutique de souvenirs) direction Hydroelectrica, la vraie ville du Machu Picchu (toujours avec un petit sac !).
  • Vers midi, il est temps de descendre du bus. Il faut prendre maintenant la direction d’Hydroelectrica, pour environ 2h de marche facile, le long des rails de chemin de fer (voies de train que vous prendrez le lendemain) et forêts.
  • Aguas Calientes. La journée se termine par la visite de la ville (très petite) et littéralement encerclée par la Vallée Sacrée. On sent immédiatement que l’une des merveilles du monde est tout près. Elle est sûrement même en train de nous observer, quelque part, mais où… En tout cas, on le ressent, c’est une atmosphère à la fois zen et mystérieuse, qui annonce de belles choses.
  • Logement : dormir dans Aguas Calientes, il y a énormément d’hôtels.
> ⚠︎ ATTENTION ⚠︎ < Je vous conseille de prendre beaucoup de spray anti-moustiques et de ne surtout rien toucher dans la forêt. En effet, si vous prenez un guide durant le voyage, il vous expliquera que certaines racines, de couleurs blanches sont très urticantes. Elles ressemblent d'ailleurs plus à des lianes. Il vaut mieux donc éviter de toucher quoique ce soit en forêt !

Peru rail

 

𖤥 Jour 14 – Machu Picchu, le jour tant attendu

Une des sept merveilles du monde vous attends !

Tout d’abord, il faut savoir que le site du Machu Picchu est en réalité composé de trois sites. Le principal est celui du Machu Picchu (« vieille montagne » en quechua) perché sur un promontoire rocheux qui unit les monts Huayana Picchu (« le jeune pic ») et la Montaña . Cette dernière offre certainement la vue la plus célèbre sur la merveille du monde. Le Huayana est plus connu pour son « escalier de la mort » appelé ainsi car très abrupt et sans rambarde.

> ℹ︎nfo < Afin de préserver ce site unique, et pour la sécurité des personnes, l'entrée est très réglementée. Vous pouvez acheter votre billet sur place. Je vous conseille tout de le prendre à l'avance, au moins mois avant car nombre de visite très très limitée) sur le site officiel du Machu Picchu . Le billet limite l'accès à seulement une demi-journée, il faudra donc bien choisir l'heure et la date lors de votre réservation.

 

 Déroulé de la journée :

    • Accès au site. Vous pouvez soit, payer et partir en bus depuis Aguas Calientes jusqu’à l’entrée site du Macchu Picchu, soit  faire gratuitement le chemin à pied (que des escaliers dans la forêt, environ 45 min de marche).
    • A 6h, c’est l’ouverture des portes du site principal. Pour ma part, j’avais choisi d’y aller la matinée, afin d’observer le lever du soleil et prendre des photos avant la foule.
    • A 7h, c’est l’ouverture de la Montaña. J’avais choisi de prendre un billet incluant la Montaña. Aux portes de cette colline, il vous faudra signer un registre pour indiquer à quelle heure vous êtes entrés. Vous le résignerez en sortant pour indiquer que vous êtes bien redescendus. Il faut compter environ 2h de montée de marches et 1h pour les redescendre. Les marches sont irrégulières et cette montée et assez éprouvante du fait de l’altitude. En revanche, une fois en haut, la vue est à couper le souffle. Vous avez une vue à 360° sur toute la vallée et sur les ruines de ce site sacré. Je vous laisse imaginer l’émerveillement que j’ai ressenti, une merveille du monde encore endormie et brumeuse, se réveillant par les rayons du soleil. Indescriptible !

 

    • Visite du Machu Picchu. Cette partie est fléchée, cela permet de mieux s’orienter, de ne rien oublier. On peut y découvrir le mode de vie des incas et leurs habitations assez bien conservées. Il est possible d’observer des lamas qui vivent ici en totale liberté. De là, le temps défile à tout vitesse, les yeux ne savent plus où donner de la tête et le coeur est submergé par tant d’histoires et de prouesses humaines. Je ne saurais comment le décrire mais cette oeuvre maîtresse de l’architecture inca est assurément un site dont l’atmosphère est sacrée. Vous pouvez sentir son atmosphère chargée d’énergie positive. Une image et un sentiment que je n’oublierai jamais. Ce fut assurément un moment magique et inoubliable !

 

  • Pensez à tamponner votre passeport et garder un joli souvenir physique de votre passage sur le Machu Picchu.
  • Vers 13h, la demi-journée est écoulée, il est temps de redescendre du site. Personnellement, j’ai repris les mêmes escaliers mais il est possible de prendre le bus (et en descente c’est plus facile qu’en montée).
  • Retour à Cuzco en train l’après-midi, depuis Aguas Calientes, avec la compagnie Peru rail dont j’avais acheté les billets à l’avance, depuis la France pour être sûre d’avoir l’horaire qui me convenait. Etant l’unique compagnie de train, c’est la plus chère aux kilomètres parcourus. Elle offre néanmoins une vue sublime sur la Vallée sacrée et son fleuve. Cette compagnie ne permet d’emporter qu’un petit sac à dos (c’est pour cela pour vous avez laissé votre grosse valise à l’hôtel de Cuzco).
> Autre possibilité < Refaire le chemin inverse à pied, en van ou faire le salkantay trek sur 5 jours.

 

𖤥 Jour 15 – Cuzco

C’est un jour de repos, consacré à la visite de la ville. Il est également possible de faire du cheval, du quad ou de partir pour le site de Winay Wayna (inca trail terrasse + ruines inca + cascades). Vous pouvez aussi prendre le temps de réserver en agence (Okidoki mais ce n’est pas les agences qui manquent) pour aller à la montagne colorée le lendemain (transport + guide inclus).

 

𖤥 Jour 16 – Montagne colorée et Vallée rouge

C’est une journée de marche assez difficile. Non pas en terme de durée de l’effort mais plutôt en terme d’intensité. L’altitude durant la journée est très élevée et donc le moindre effort est très difficile et surtout très essoufflant !

 Déroulé de la journée :

  • Rainbow Mountain. Départ en van pour la rainbow mountain (aussi appelée Vinicunca, la montagne colorée, la montagne aux sept couleurs). Le guide vous laisse avancer à votre rythme, le chemin est très bien indiqué et il n’y a qu’à suivre la foule. Encore une fois, faites très attention à vos efforts, à plus de 4000m d’altitude les mouvements sont difficiles et précieux, n’hésitez pas à faire des pauses, à vous hydrater. Vous pouvez également faire la montée à cheval, mais s’il vous plait, monter ou faire travailler des animaux au Pérou (cheval, lama) n’est pas un jeu, pensez-y… En montant tout en haut, la vue sur la montagne aux sept couleurs est absolument magique.
  • Vallée rouge. En début d’après-midi, une partie du groupe repart vers le van mais en faisant un détour par la Vallée rouge, avec le guide cette fois. Ce fut, je pense, la partie la plus difficile niveau ascension et respiration pour moi, de cet itinéraire. Mais la vue en vaut tellement la peine : un panorama à 360° sur des montagnes aux nuances de rouge éclatant.

 

> ℹ︎nfo < Ce somptueux jeu de couleurs est dû à la fonte des glaces. A plus de 4000m d'altitude, quand la glace qui recouvrait depuis des siècles ces montagnes a commencé à fondre, l'eau s'est mélangée avec les différentes couches de sédiments du sol. C'est alors que la montagne arc-en-ciel vit le jour. Les différentes couleurs s'expliquent notamment par la présence de :
  • Souffre pour la couleur jaune,
  • Oxyde de fer qui donne la couleur rouge,
  • Goethite - hydroxyde de fer qui offre une couleur violette,
  • Sulfate de cuivre pour la couleur bleue,
  • Chlorite qui donne une couleur verte.

 

— Autres propositions  —

Comme vous pouvez l’imaginer, 3 semaines seulement dans un pays aussi grand, il a fallu faire des choix. Si vous avez plus de temps, voici d’autres magnifiques sites à découvrir également  :

  • Urubamba (vers Cuzco) : Ville-carrefour à l’intersection des routes pour Pisac et Chinchero et un lieu riche en cultures proche de Moray et Maras.
  • Parc national de Manú (vers Cuzco). Ce site est classé au patrimoine de l’Unesco et ce n’est pas pour rien. Vous pouvez y observer des tas d’animaux en liberté comme des tapirs, aras, anacondas, oiseaux, tigres et plein d’autres.
  • Ayacucho (entre Cuzco et Lima) et sa magnifique et impressionnante rivière de calcaire.
  • Salkantay trek. C’est une autre solution pour rallier le Machu Picchu. Un superbe itinéraire de 5 jours, 4 nuits et plus de 60 km, avec ou sans guide, depuis Cuzco. Classé parmi les 25 plus beaux treks au monde, les paysages y sont incroyables.
  • Río Madre de Dios (Mère de Dieu)(vers Cuzco), la plus importante rivière du sud du Pérou.
  • Skylogde, un logement insolite au coeur de la Vallée sacrée. Il est possible de dormir dans une capsule transparente, accrochée dans le vide et accessible uniquement par via ferrata. Frissons et expériences garanties, mais pour un certain prix aussi.

 

— La suite  —

Pour découvrir la suite de l’itinéraire, pour partir à l’ascension des glaciers et lagunes en altitude, c’est juste ici !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *