Bourgogne,  Destinations,  France

Les spécialités de Bourgogne

La cuisine bourguignonne n’est pas forcément la plus légère. En revanche, elle rassemble une très grande diversité de produits dans des recettes réconfortantes pour notre plus grand plaisir ! Alors si vous avez envie de déguster de bons plats de grand-mères, de passer un moment convivial ou de ramener des petits souvenirs à vos amis, détachez vos ceintures, nouez vos serviettes et que le voyage au pays des saveurs bourguignonnes commence !

 

Le commencement, les entrées 
‾‾
‾‾

Dès l’entrée, les spécialités bourguignonnes sont atypiques et pourtant si délicieuses :

  • Escargots 🐌 de Bourgogne et son beurre d’escargot (beurre, ail, persil),
  • Gougères au fromage,
  • Jambon du Morvan,
  • Œufs en meurette : œufs pochés avec une sauce au vin rouge et aux lardons,
  • Soupe à l’oignon.
> Anecdote < On aime tellement les escargots en Bourgogne, qu'il y en a toujours par centaines sur les tables à Noël. Chez moi, tous les cousins se surveillent pour savoir qui en mangera le plus (une vraie gourmandise). A l'époque ma grand-mère faisait tout elle-même : ramassage, préparation, cuisson et dégustation.

 

 

Bonne continuation avec les plats
‾‾
‾‾

Côté plats, il y a l’embarra du choix :

  • Andouillette de Clamecy,
  • Bœuf bourguignon,
  • Coq au vin : coq mariné puis braisé dans du vin rouge ou blanc agrémenté d’un bouquet garni,
  • Cuisses de grenouilles,
  • Fondue bourguignonne,
  • Gratin de chou-fleur aux lardons,
  • Jambon persillé,
  • Moutarde, la moutarde de Dijon évidemment,
  • Potée bourguignonne : plat traditionnel d’hiver à base de viande de porc de salaison et de légumes du potager,
  • Poulet Gaston Gérard à base de vin blanc, crème fraîche, moutarde de Dijon, comté râpé et paprika,
  • Truffe de Bourgogne,
  • Viande charolaise,
  • Volaille de Bresse,

 

Zoom sur l’Or des Valois – les spécialistes de la Truffe

L’Or des Valois est une entreprise familiale dédiée à la promotion de la truffe de Bourgogne depuis 2003. Située entre Beaune et Dijon, la maison vous propose de partager sa passion pour la truffe en vivant une expérience absolument unique autour de ce champignon tant convoité. Vous y serez chaleureusement accueillis par Thierry Bezeux, le fondateur de l’Or des Valois, et son chien truffier Julio (Lagotto Romagnolo), deux mordus de la truffe.  Thierry vous dévoilera les secrets de la truffe (son origine, le cavage, le respect de la nature) avant de vous inviter à le suivre dans le parc pour une démonstration du travail de cavage, assisté par Julio. La rapidité de ce chien pour trouver les truffes est vraiment impressionnante (parfois un peu trop pour son maître d’ailleurs ^^). Une fois les truffes en main, place à la découverte gustative puisque vous avez la possibilité de profiter sur place d’un repas succulent et entièrement à base de truffes. Une dernière expérience qui vous convaincra très certainement de passer par la boutique et d’emporter quelques produits avant de quitter les lieux.

 

Zoom sur le savoir-faire de la moutarderie Fallot

Maison indépendante bourguignonne et familiale depuis 1840, la moutarderie Fallot est véritablement un incontournable ! Située en plein cœur de la ville de Beaune, cette moutarderie propose de percer les mystères de ce condiment légendaire à travers deux parcours de visite. Dans « les sensations fortes », on y découvre les savoir-faire de la maison à travers toutes les étapes de transformation de la graine de Sénévé au produit fini. Avec une forte volonté de préserver les traditions, l’usine a su s’équiper de moyens modernes tout en maintenant les techniques d’antan comme le broyage des graines de moutarde qui est toujours fait à la meule de pierre pour conserver toutes les qualités, arômes et saveurs de la pâte. Le parcours de « découvertes » est lui un parcours plus interactif qui vous plonge dans un monde intimiste, entouré d’outils et matériels anciens, autour de l’histoire de la moutarde. Un univers très ludique également puisqu’on peut y confectionner sa première moutarde et y tester ses connaissances.

 

> Le saviez-vous < le terme "moutarde de Dijon" est un abus de langage car elle ne provient pas forcément de Dijon. Cela désigne plutôt la recette et le procédé de fabrication de la moutarde : des graines de Sénévé + du verjus (vinaigre, eau et sel) + quelques aromates et épices. La "moutarde de Bourgogne", I.G.P, est en revanche à privilégier car elle certifie l'origine géographique de production.

 

 

Le repas oui, mais pas sans fromage
‾‾
‾‾

Étant bourguignonne, depuis toute petite et à chaque repas, j’ai toujours vu arriver un grand plateau de fromages sur la table après le plat principal. C’est même un signal d’alerte que mon papa est malade quand il n’en prend pas (même juste un petit morceau). C’est maintenant en discutant autour de moi que je me rends compte que nous avons ENORMEMENT de choix en Bourgogne :

  • L’Epoisses, le plus emblématique (encore coulant sur un bon pain d’épices mmmmh),
  • Le Soumaintrain, fabriqué depuis des siècles en Bourgogne, c’est un fromage à pâte molle et croûte lavée de lait de vache,
  • Le Brillat-Savarin, tout simplement mon pécher mignon, c’est le « foie gras des fromages ». Un fromage triple-crème onctueux et tellement gourmand.
  • Le Citeaux, le fromage des monastères,
  • Le Charolais et le bouchon de chèvre, des fromages de chèvre,
  • mais encore le Chaource, le Délice de Bourgogne, le Saint-Florentin, le Côte d’or…

 

Zoom sur la fromagerie Gaugry

Située au cœur des vignobles depuis 1946, la maison Gaugry ouvre ses portes depuis peu aux visiteurs pour le plus grand plaisir de leurs papilles. A travers une visite guidée, on peut y découvrir le lieu et le procédé de fabrication de mes fromages préférés, tels que l’Ami du Chambertin ou l’Epoisses. Des petites merveilles que l’on apprécie autant en fin de repas que sur une planche le temps d’un mâchon bourguignon (assortiments de fromages et de charcuterie) comme le propose la maison Gaugry dans sa sublime salle de dégustation.

 

 

Les plus gourmands prendront bien un petit dessert 🍮
‾‾
‾‾

  • Anis de Flavigny, un bonbon fait d’une graine d’anis vert enrobée de sirop de sucre, parfois  aromatisé,
  • Cassis : Noir de Bourgogne, de Dijon ou la crème de cassis,
  • Glace au pain d’épices, pêches de vignes et fruits rouges,
  • Négus et la nougatine de Nevers, un caramel tendre au chocolat ou au café, prisonnier d’un caramel dur…
  • Pain d’épices et notamment les nonnettes,
  • Poire pochée au vin rouge.
  • Fruits tout juste récoltés : comme les cerises en été et châtaignes à l’automne.

 

Zoom sur ce petit bonbon des Anis de Flavigny

Bienvenue au pays des anis ! Au cœur de l’ancienne abbaye bénédictine à Flavigny, venez découvrir dans l’un des plus beaux villages de France, cette sucrerie unique au monde. La recette n’a pas changée depuis 1591 : une graine d’anis provenant du bassin méditerranéen est enveloppée progressivement de fines couches de sirop de sucre, puis subtilement aromatisée (aux extraits naturels de végétaux). En poussant les portes des Anis de Flavigny, vous découvrirez les vestiges d’un monument historique, le fonctionnement une fabrique remplie de boites et bassines sous les yeux attentifs des dragéistes et l’effervescence d’une boutique colorée aux milles et unes odeur.

 

Zoom sur le cassis

Zoom sur le pain d’épices, spécialités de Mulot et Petit-Jean

 

 

Vous prendrez bien un petit verre avec tout ça 🍷
‾‾
‾‾

  • Crémant de Bourgogne : vin effervescent mousseux,
  • Kir : apéritif composé de vin aligoté et de crème de cassis,
  • Ratafia, une liqueur produite par macération de fruits ou de ​ moût de raisin ​dans de l’alcool et du sucre,
  • Vins de Bourgogne, pour la quasi-totalité issues de deux cépages : Chardonnay (vins blancs) et le Pinot noir (vins rouges), Chablis, Pommard, Chamberlin, Romanée, Bourgogne Aligoté, Gamay, Sauvignon…

 

Zoom sur le crémant de Bourgogne de Veuve Ambal

 

 

Merci à Vive la Bourgogne Franche-Comté de m’avoir ouvert les portes de toutes ces maisons. J’ai vraiment découvert des gens adorables mais aussi et surtout très accessibles. Je suis fière qu’en Bourgogne, on trouve toujours des entreprises familiales soucieuses de perpétuer des techniques ancestrales tout en se préoccupant des enjeux climatiques de demain.

 

Et si vous avez des questions, laissez moi un commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Par ici pour découvrir les coins à ne pas manquer en Bourgogne.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.